Mercredi 01 août 2012-Réglementation

L'Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV) tenait sa trente cinquième Assemblée Générale à Izmir (Turquie) à la fin juin 2012. Y ont notamment été définies les procédures de désalcoolisation des vins (pour en savoir plus, cliquer ici), ainsi que les principes de la vitiviniculture biologique.

L'Assemblée Générale a en effet adopté la résolution OIV-ECO 460-2012, qui servira de base à la définition des lignes directrices de la production biologique vitivinicole. Selon la résolution, « la vitiviniculture biologique est un système de production vitivinicole qui :

- tend à préserver les écosystèmes et la fertilité des sols sur le long terme ;

- tend à augmenter la biodiversité et la protection des ressources naturelles ;

- tend à promouvoir l'utilisation de processus et de cycles écologiques ;

- tend à réduire ou éliminer les interventions extérieures et les pratiques viticoles qui prévoient l'utilisation de produits chimiques de synthèse ;

- tend à utiliser des produits et des processus biologiques dans les processus de transformation et de production, en essayant d'éviter les techniques produisant un impact négatif considérable sur l'environnement ;

- exclue l'utilisation d'organismes génétiquement modifiés et les intrants issus d'Organismes Génétiquement Modifiés (OGM). »

Avec ces définitions, l'organisation intergouvernementale se conforme à son Plan Stratégique pour 2012-2014 qui a pour objectif le développement prioritaire de la vitiviniculture durable, de la production intégrée et la production biologique. L'OIV note cependant que « les définitions de la production biologique et de l'agriculture biologique ont déjà été établies au niveau régional, national et international ».

Voir: http://www.vitisphere.com/breve-60162-Reglementation-Viticulture-La-viticulture-biologique-definie-en-6-principes-par-lOIV.html

Patrick Barbieri
PB VEILLE CONSULTING
L'information au service de l'entreprise

http://www.pb-veille-consulting.com